L’inflammation est une réaction d’alerte normale que le système immunitaire humain déclenche en cas d’agression.
Elle peut être en général ressentie par la manifestation des douleurs articulaires, des œdèmes ou des rougeurs.
C’est un phénomène qui peut devenir chronique en raison du surpoids, de la sédentarité, ou du stress et favoriser certaines maladies comme le cancer ou le diabète.
Dans ce cas, l’alimentation constitue votre plus grand allié pour assurer un traitement naturel anti-inflammatoire.
Je vous fais découvrir ici 4 catégories incontournables du bio pour une alimentation efficace contre toute inflammation.

Les fruits et les légumes

Qu’ils soient frais ou secs, les fruits et les légumes sont des produits alimentaires particulièrement riches en vitamines et en antioxydants (caroténoïdes et polyphénols).
Ce sont ainsi de très bons anti-inflammatoires naturels dont la teneur en fibre aide à baisser l’index glycémique de vos repas.
Vous les trouverez sous diverses formes (sèches ou fraîches) sur un site offrant une gamme 100% bio et je vous recommande surtout de privilégier l’achat des légumes bien colorés, car ce sont généralement les plus riches en antioxydants.
Sur les plateformes bios, vous pouvez en effet avoir la certitude de vous procurer des produits écologiques, éthiques et sains, soigneusement sélectionnés par des experts.
Voici pour vous une liste non exhaustive de 5 meilleurs fruits et légumes aux propriétés anti-inflammatoires à associer à votre alimentation.

Le céleri

Le céleri est un excellent remède naturel qui aide à améliorer les processus inflammatoires.
Il est particulièrement propice à la minceur et contient du polyacéthylène, une substance favorisant l’élimination des toxines.
L’action de cette substance permet également d’atténuer les douleurs causées par les affections comme la goutte ou l’arthrite rhumatismale.

En outre, grâce aux différents antioxydants (apigénine et lutéine) que contiennent les graines et les feuilles du céleri, ce légume peut efficacement faciliter la réduction de la prolifération de certaines cellules cancéreuses, surtout celles qui se développent habituellement dans le foie.

céleri aliment anti inflammatoire_____________

Les épinards

Ce sont des anti-inflammatoires incontournables de la diététique. Ils sont très riches en vitamine C, en pléthore de bêta-carotène et en minéraux (magnésium, potassium, etc.). Toutes ces substances nutritives permettent de réduire l’acidité du corps et de prévenir ainsi l’inflammation. Elles font ainsi des épinards, des légumes alcalins fortement plébiscités pour retrouver un pH équilibré. En effet, lors d’une inflammation, le taux d’acidité dans le sang de l’homme s’accroît et il faut des aliments de forte teneur alcaline comme l’épinard pour ramener l’équilibre.

Par ailleurs, ces légumes facilitent aussi la digestion. Ce sont des produits qui aident à mieux absorber les aliments.

Le brocoli

Ce légume compte parmi les incontournables de l’assiette anti-inflammatoire. On peut le mentionner au même titre que les autres espèces de choux comme le chou chinois, le chou classique ou le chou frisé. Il s’agit d’une excellente source de flavonoïdes et de caroténoïdes, des antioxydants efficaces pour réduire le stress oxydatif. Leur action contribue à combattre les inflammations chroniques telles que les douleurs articulaires engendrées par l’arthrose. Par ailleurs, pour la cuisson de vos brocolis, je vous recommande d’y aller en douceur. Les cuissons fortes ont pour effet de dégrader les vitamines et de créer des toxines qui entretiennent les processus inflammatoires.

Le raisin et tous ses dérivés

Le raisin et tous les produits dérivés qu’il permet d’obtenir (le jus de raisin, le vin) sont tous composés d’un puissant antioxydant de la famille des polyphénols, le resvératrol. Cette substance est reconnue comme étant un véritable protecteur contre la plupart des maladies cardiovasculaires et elle présente aussi une activité anti-inflammatoire. Avec un régime composé de raisin, vous pouvez être sûr de maintenir l’équilibre au niveau de l’acidité cellulaire. Je vous recommande vivement de boire d’ailleurs du jus de raisin après des séances de sport de plus d’une heure. Cela vous permettra de faire rapidement le plein d’énergie et d’éviter les réactions inflammatoires, car c’est un produit très riche en vitamine C qui se distingue par son effet alcalinisant.

La grenade

Voici un fruit qui ne ressemble à aucun autre. La grenade est reconnaissable à sa couleur rouge vif et ses graines pulpeuses appelées les arilles. En nutrition, elle est caractérisée de super fruit à cause de sa forte teneur en antioxydants et ses multiples vertus pour la santé. Plusieurs études épidémiologiques et prospectives ont révélé que sa consommation s’avère particulièrement efficace pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de plusieurs autres maladies chroniques.

En clair, la grenade possède à la fois un fort pouvoir antioxydant, elle favorise la santé cardiovasculaire, représente une excellente source de fibres alimentaires, ses vertus anti-inflammatoires sont impressionnantes et elle permet de lutter efficacement contre les maladies chroniques. En consommant par exemple du jus de grenade, cela augmente l’activité antioxydante de votre sang, permettant ainsi de préserver vos lipides sanguins (comme le cholestérol) contre l’oxydation.

En dehors de ces produits, de nombreux autres fruits et légumes tels que l’ananas, l’oignon, la betterave, la cerise et la papaye sont aussi très recommandés pour une alimentation anti-inflammatoire. Selon vos préférences, vous pouvez les associer à vos plats. Dans le même temps, il faudra trouver de la place pour les agrumes comme le citron ou l’orange et les oléagineux comme l’amande, les noix, la graine de tournesol, la pistache et le cajou.

Les aliments fermentés

Lorsqu’il y a un déséquilibre de la flore intestinale, cela joue un rôle crucial dans l’inflammation chronique. En effet, les milliards de bactéries qui peuplent le tube digestif n’hésitent pas à augmenter la perméabilité de l’intestin grêle si elles sont malmenées. Cette réaction favorise la prolifération des molécules étrangères dans l’organisme, un phénomène qui perturbe le système immunitaire et intensifie l’inflammation. Pour corriger ce dysfonctionnement, il faut renforcer son microbiote avec les aliments probiotiques. Dans cette catégorie, ceux que je conseille sont :

  • les yaourts bios ;
  • le kéfir ;
  • les pickles ;
  • la choucroute ;
  • le miso japonais ;

À cette sélection, vous pouvez joindre également la levure de bière qui contient aussi des probiotiques. En outre, il faut impérativement associer à votre régime anti-inflammatoire les jus qui proviennent des légumes fermentés comme le jus de carotte, de céleri, de betterave ou de chou lacto-fermenté. Ce sont des produits que vous trouverez dans les magasins bios et que vous pouvez aussi fabriquer chez vous.

le kéfir aliment anti inflammatoire

Les acides gras

Tous les acides gras ne sont pas recommandés pour une alimentation anti-inflammatoire. Ceux qui sont conseillés pour ce régime sont en occurrence les fameux omégas-3. Ce sont de bons gras dont l’apport quotidien est essentiel pour freiner l’évolution des maladies inflammatoires chroniques. Ils sont efficaces dans la protection des artères et des neurones et ils peuvent notamment soulager l’arthrose. Voici une liste d’aliments dans lesquels vous les retrouverez en quantité suffisante.

Les graines de chia

Elles sont à mettre au menu pour un régime anti-inflammatoire efficace. Ces graines sont exceptionnellement riches en oméga-3 et ont une forte concentration en fibre, une composition qui fait d’elles des ressources de bonne qualité pour freiner les processus d’inflammation. Il est surtout très facile de les intégrer à son alimentation. Vous pouvez les saupoudrer sur un plat sucré ou salé ou en faire une préparation mélangée avec du lait. Une recette qu’il faut laisser gonfler toute la nuit pour ensuite y ajouter des fruits frais ou des oléagineux.

L’huile de cameline

Cette huile compte parmi les meilleures sources d’omégas-3 assimilables par l’organisme humain. Selon la provenance du produit, elle peut contenir entre 32 et 42 % d’omégas-3. En outre, pour sa conservation, il n’y a pas de soucis à se faire. L’huile de cameline se conserve nettement plus facilement que la majorité des huiles riches de la même nature (huile d’olive, huile de lin…).

Pour vous procurer ce produit, je recommande d’aller dans un magasin bio ou sur une boutique en ligne du même genre et de demander surtout une huile vierge de première pression à froid. C’est le meilleur choix pour obtenir les résultats escomptés.

L’huile d’olive

L’huile d’olive est particulièrement reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires. Elle possède peut-être moins d’oméga-3 que l’huile de cameline, mais c’est une excellente source d’oléocanthal. Cette molécule opère avec efficacité contre le déséquilibre au niveau de l’acidité du sang.

Pour vos achats d’huiles d’olive, je vous conseille de privilégier les huiles de qualité extra-vierges pressées à froid. Elles sont la garantie que vous vous procurez un produit riche en oléocanthal.

Les épices

Elles sont la plupart du temps mentionné comme d’excellentes ressources pour relever le goût d’un plat et lui apporter de l’originalité. Mais ce sont aussi et surtout des ingrédients aux vertus anti-inflammatoires inestimables, car elles permettent de prévenir et de réduire toute forme d’inflammation. Dans cette catégorie, il existe une multitude de produits, mais les plus en vue sont :

Le curcuma

Aussi appelé Safran des indes, le curcuma une épice naturellement dotée d’une activité anti-inflammatoire remarquable. Grâce aux curcuminoïdes qu’il contient, il est en mesure d’exercer sur l’organisme une réaction antioxydante très puissante. C’est un produit que vous pouvez trouver en poudre bio dans les magasins. Pour son utilisation, je recommande fortement de le mélanger avec un agent gras tel que l’huile d’olive pour améliorer sa biodisponibilité et faciliter son passage à travers la barrière intestinale.

le curcuma  aliment anti inflammatoire

La cannelle de Ceylan

La cannelle est considérée par de nombreuses personnes comme la championne des antioxydants. Elle regorge de tanins, des substances très anti-inflammatoires qui luttent fermement contre les inflammations et le vieillissement des cellules. Cela concourt à améliorer l’équilibre du taux de sucre, notamment dans le sang des patients diabétiques.

Toutefois, il faut faire attention à la dose de cannelle consommée pendant vos repas. Lorsque celle-ci est trop élevée, elle peut provoquer une accélération du rythme cardiaque.

Le gingembre

Le gingembre est aussi une excellente épice, favorable à la lutte contre l’inflammation et les maladies chroniques. Son action permet entre autres de prendre en charge l’arthrose, de limiter les risques de diabète non insulino-dépendant ou des pathologies inflammatoires respiratoires. Sur le marché, vous le trouverez sous diverses formes (frais, secs, en poudre…).

En dehors de ces épices, il y en a une multitude d’autres qui joue un rôle similaire. Il faut surtout mentionner le poivre, le piment, la cardamome, le cumin, etc.

 

 

Article Sponsorisé