Le sucre : carburant de notre corps.
Drame des gourmandes pour le chiffre sur la balance
Pour bénéficier des bienfaits du sucre, il faut ne pas en consommer de trop.
Mais surtout, il faut varier les sucres afin de varier les apports pour la santé.
On sait tous que le sucre blanc est le moins bon pour la santé car il est raffiné.
Voici un petit mémosucre_roux_ou_blanc

sucre-blancLe sucre blanc
Le sucre blanc est issu de la canne à sucre, de la betterave sucrière ou du palmier à sucre.
Il est composé à 99% de saccharose, une molécule qui contient du glucose et du fructose.
Son index glycémique est de 70.
Pourtant le sucre blanc n’a aucun avantage nutritionnel.
Ceci est du à son raffinage, qui l’a dépourvu des minéraux et des vitamines contenus dans la mélasse.
Il apporte donc uniquement des calories.
On l’utilise toutefois pour bénéficier de son fort pouvoir sucrant.
Il faut tout de même veiller à en limiter sa consommation, car le sucre blanc favorise les caries, le diabète et la prise de poids.

 

sucre-rouxLe sucre roux (ou cassonade)
Le sucre roux, étant légèrement moins raffiné que le blanc, contient davantage de nutriments.
Cette quantité reste toutefois infime, et peut être négligeable pour notre organisme.
La principale différence entre le sucre roux et le sucre blanc réside donc dans le goût.
Le sucre roux a une saveur qui rappelle le caramel (sucre roux de betterave) ou la cannelle (sucre roux de canne).

 

 

sucre-completLe sucre complet (ou intégral)
Son index glycémique est de 70
Le sucre complet, ou intégral, n’est ni cristallisé ni raffiné. Il est simplement déshydraté
Il est essentiellement constitué de saccharose, avec près de 95%.
Contrairement aux sucres blanc et roux, il fournit des nutriments : potassium, calcium, sodium, magnésium, phosphore, manganèse, fluor, vitamines A et B, et acides aminés contenus dans la canne à sucre..
Seul bémol, son pouvoir est moins sucrant.
On trouve le sucre complet dans des magasins spécialisés et des boutiques bio sous les appellations Muscobado et Rapadura.

 

sirop-erable-bouteilleLe sirop d’érable :
Index glycémique de 65
Il s’obtient par concentration de la sève de l’érable.
Il contient du zinc, du magnésium, du calcium, du potassium et du fer. Il a un effet antioxydant.
Plus il est foncé, plus il est aromatique.

miel

Le miel
Indice glycémique 50-55
Il y’en a pour tous les goûts, des saveurs les plus discrètes aux plus typées.
Mélange de glucose, fructose, saccharose, vitamines, minéraux, oligo-éléments, acide organique et enzymes.
Particulièrement digeste grâce à la pré dégradation qu’effectuent les abeilles.
Il est antioxydant et a un fort pouvoir sucrant.

 

melasseLa mélasse
Index glycémique 70
Pâte obtenue grâce à la seconde cuisson de la canne à sucre ou betterave.
Riche en minéraux, magnésium, calcium, potassium et vitamine B6 et des antioxydants.
On la choisira bio …

sirop-cereale

Les sirop de céréales
Index glycémiques 100
Sirops obtenus par fermentation de l’amidon de céréales comme le blé, riz, malt, orge, maïs…
Forte teneur en minéraux : calcium, magnésium, phosphore.

 

L’index glycémique c’est quoi ?
L’index glycémique est un indice compris entre 0 et 115 environ, propre à l’aliment, il mesure sa capacité à élever la glycémie c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang.
Les glucides qui font grimper fortement et rapidement la glycémie ont un IG élevé.
Ceux qui ont peu d’influence sur la glycémie ont un IG bas.