Ce n’est pas une recette de famille, mais une recette que j’ai découverte sur les réseaux sociaux et que j’ai testée. Elle a fait l’unanimité !
Alors, je partage.
Pourquoi l’appelle t-on Gâteau magique ?
C’est à cause de ses 3 textures différentes obtenues avec une seule préparation… Magique quoi : un flan, une crème et une génoise.
Tout ça avec une seule pâte et une seule cuisson !
Un peu long à faire mais tellement bon…

Pour 8 personnes
Préparation 20mn Cuisson 50mn Attente 3h00mn
Durée totale : 4h10mn
Origine : France

Le gâteau magique à la vanille

Le gâteau magique à la vanille de Framboize
On met quoi dedans ?

50cl de lait,
2 gousses de vanille,
150gr sucre en poudre,
1 sachet de sucre vanillé,
110gr de farine,
1 cuillère à soupe d’eau,
125gr de beurre,
4 oeufs.
1 pincée de sel,

On fait comment ?
  • Fendez les gousses de vanille,
  • prendre les graines avec la lame d’un couteau.
  • Faites chauffer le lait avec les graines de vanille et les gousses ouvertes dedans.
  • Laissez infuser 1 heure minimum. Plus la vanille aura infusée, meilleur ce sera.
  • Préchauffez le four à 150°C, chaleur statique. La chaleur tournante est l’ennemie du gâteau magique… 😉
  • Séparez les blancs des jaunes.
  • Mélangez les jaunes avec le sucre, le sucre vanillé et l’eau jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Incorporez-le beurre fondu à la préparation.
  • Ajoutez la farine et le sel et fouettez.
  • Filtrez le lait.
  • Versez le petit à petit dans la préparation en fouettant.
  • Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation. *Truc* : Mélangez avec le fouet, car les blancs en neige dans un liquide… pas facile à incorporer…
  • Versez la préparation dans le moule (de 24cm de diamètre), que vos aurez chemisé de papier sulfurisé.
  • Mettez au four (chaleur statique, j’insiste) pendant 50 minutes.
  • A la sortie du four, le gâteau est encore tremblotant.
  • Laissez le au frigidaire pendant 2 heures. Afin que la magie opère, et fige les matières.
  • Une fois frais, le démouler et saupoudrer avec le sucre glace.

Bon ap’