Ça vous dit quelque chose ça le Manifesto Apéro ? Non ?!

Et bien je vais tout vous expliquer ! ou presque …

L’apéritif est un moment sacré. En tous les cas chez nous, en France.
Ce n’est pas moi qui le dit mais c’est le résultat d’une grande étude réalisée par NellyRodi pour le Syndicat des apéritifs à croquer sur le comportement des français lors de l’apéro et le lien social et la charge émotionnelle au cœur de ce moment.

Avant, pour l’apéro nos parents (ou grands-parents) prenaient un « kir » sur la table basse du salon, avec des olives et des cacahuètes.
Puis ils passaient à table. C’était des déjeuner ou des dîners longs, interminables, ou les enfants se faisaient chier grave s’ennuyaient à mourir…
Mais les enfants devraient rester assis, se tenir droits, finir leurs assiettes…

Aujourd’hui c’est complètement différent.
Les générations qui arrivent ne veulent plus de ces clichés.
On est dans un monde tellement stressant que l’apéro s’impose comme un refuge rassurant.
Une sorte de bulle dans laquelle chacun s’exprime à sa façon.
L’apéritif est très spontanément lié à un registre purement émotionnel, très fort : générosité, don de soi, reconnexion, plaisir, joie, euphorie, moment de grâce…

Manifesto Apéro entre amis

On ne va plus s’asseoir à table, on passe de personne en personne, debout, un verre à la main pour discuter de tout de rien.
C’est une espèce de break, un moment où on oublie tout le reste.

L’apéritif se plie à toutes les envies selon les saisons, les jours, les heures…
Il met tout le monde d’accord.
Quelques soient les générations.
A l’heure de l’apéro, les Français, dans leur grande majorité, cessent de râler, en faisant fi de tous les stéréotypes, ils « apéro-positivent ».

Manifesto Apéro avec les amis

Quelques chiffres :
L’apéritif crée du lien : 89,5 % d’entre eux considèrent qu’il soude dans une période incertaine.
84,4 % affirment qu’il est devenu une façon de résister ensemble à la morosité ambiante.
Rien d’étonnant donc à ce que 49,1 % des Français fassent rimer apéritif et lâcher prise.
Et ce ne sont pas que des mots.
Les Français sont actifs en matière d’apéro. Ainsi, 89,3 % d’entre eux en organisent régulièrement et 40 %, le prennent minimum deux fois par semaine.

L’apéritif est un véritable vecteur de lien social dans un univers saturé d’individualisme et d’isolement.
Il symbolise l’envie de se retrouver.
Ce n’est pas anodin de constater que 98 % des Français y voient un vrai moment de chaleur humaine.

Aujourd’hui, l’apéro c’est toute a soirée;… On cuisine des bouchées, des tapas

Pour celui qui reçoit, l’apéro devient alors un mode d’expression qui rend heureux.
D’ailleurs pour 61 % des Français, l’apéro va de pair avec le plaisir de recevoir chez soi et 79,4 % déclarent aimer cuisiner ou être créatif quand ils organisent un apéritif.

copains à l'apéro

On est d’accord ? L’apéro c’est la vie !
C’est un moment convivial.
On l’attend avec impatience.
Ce n’est pas parce qu’on ne reprend pas les codes rigides du dîner, que l’apéro est moins bon. Il est pour beaucoup indissociable de qualité et de bon goût…
On aime les organiser afin d’imaginer de nouvelles recettes, de les présenter à sa façon, de tester des idées… pour sortir des sentiers battus du standardisé.

canapés apéro

 

Voilà, vous savez tout ou presque …
Je vous invite à vous rendre sur le site du Manifesto Apéro.

Ou encore suivre leur compte instagram

Pin It on Pinterest

Partager