Cette année, c’est 220 exposants qui ont participé à cet événement pour faire découvrir les vins du Beaujolais.
La nouvelle édition de Bien boire en Beaujolais, BBB, 5 associations étaient présentes :
La « Beaujoloise », la « Biojolaise », la » Beaujol’Art », la « Beaujol’All’Wine s » et « Les Gamays Chics ».
Sans elles, rien n’aurait lieu. Elles ont tout mis en oeuvre pour proposer de véritables rendez-vous gourmands et défendre des vins de qualité à l’occasion de cette manifestation chaleureuse et enjouée.

Cette 7ème édition s’est étendue sur deux jours, le temps de recevoir, profiter, partager, rencontrer, déguster et s’initier à l’esprit BBB.
Et c’est très généreusement qu’ils m’ont invitée et accueillie car c’est un salon pour les professionnels.
Je vous raconte…

Alors BBB c’est quoi ? Ca vient d’où ?
Ce sont des associations de vignerons locaux qui organisaient des dégustations privées vers les mois d’ avril, mai avec leurs clients.
A cette période de l’année, il n’y a pas grand chose à faire dans les vignes, et ils avaient du temps pour faire déguster les nouveautés à leurs fidèles clients.
Petit à petit, c’est devenu comme un rendez-vous. Les vignerons allaient chez le voisin pour déguster leurs vins et ils les invitaient chez eux en retour.
Et puis, c’est devenu un salon professionnel.
Un lieu, une date et tous les vignerons présents qui défendent leurs crus.

Cette année c’était la 7ème édition de Bien Boire en Beaujolais.
Il s’est déroulé en 3 lieux magiques. Pour chaque lieu, une association.
3 châteaux : Au Château de Pizay, 443 Route du Château, 69220 Saint-Jean-d’Ardières,
au Château de Corcelles, 69220 Corcelles-en-Beaujolais
et au Château de Ravatys, route des Ravatys 69220 Saint Lager
Ils étaient 220 vignerons à faire découvrir les vins du Beaujolais, à nous transmettre leur passion, nous faire découvrir des crus incroyables et cette fabuleuse diversité qui compose cette belle région.

Parce que avouons le… Le beaujolais a plutôt mauvais réputation… Le fameux Beaujolais nouveau avec son éternel goût de banane…
On n’en peut plus de ce vin de « seconde zone », de ce « rouge qui tache ».
J’avoue, je suis partie à ce festival avec plein d’idées négatives sur le vin du Beaujolais.
Mais j’avoue en être revenue complètement chamboulée.
Il y’a des vins magiques, tellement parfumé, frais, fruité… Des blancs, des rosés ! Oui oui il n’y a pas que du rouge là bas.

Il y a plus de philosophie dans une bouteille de vin que dans tous les livres disait Louis Pasteur.

Le Beaujolais, c’est un vignoble dynamique, avec des vins de qualité réalisés par des professionnels convaincus par le bel avenir du Beaujolais. Une grande diversité où les idées ne s’affrontent plus, mais s’échangent entre vignerons et vigneronnes, car la gente féminine est omniprésente dans cette profession et tous et toutes sont amoureux de leur région et de leurs vins.

Pour faire un petit topo explicatif très simplifié, comme je le comprends avec mes mots…
Le Beaujolais est une région.
Elle a donné son nom à un vin.
Dans cette région, il y a 2 cépages (variété de raisin) :
Le cépage gamay, cépage principal (98% du vignoble du Beaujolais) et Le cépage chardonnay qui sert à l’élaboration des vins blancs.
Vient ensuite les appellations en Beaujolais (noms donnés au vin)
Beaujolais
Beaujolais-Villages
Les crus de Beaujolais (Brouilly, Côtes de Brouilly, Chénas, Morgon, Juliénas, Moulin-à-Vent, Saint-Amour, Régnié, Chiroubles et Fleurie)

L’emplacement des vignes, le climat, la géologie… tout est important, chaque chose apporte son petit plus.

Bon en gros, comment on fait un Beaujolais…?

Dans le Beaujolais, les vendanges se font manuellement. On cueille les grappes de raisins entières avec des baies intactes.
Elles sont transportées du vignoble au chai, puis transvasées entières dans des cuves sans être foulées.
On ferme les cuves.
Sous le poids, les baies du fond sont écrasées et libèrent leur jus. Les levures transforment le sucre en alcool à l’intérieur de chaque baie de raisin. Les cuves qui sont toujours fermées empêchent le gaz carbonique de s’échapper, ce qui aide à ralentir la macération.
C’est là que les arômes et les couleur vont être extraits des baies.
Cette macération terminée, on vide la cuve par le fond en laissant s’écouler le jus.
Puis on presse le moût restant pour libérer le reste de jus des raisins.
Les deux jus sont assemblés, la fermentation alcoolique continue à faire son travail.
C’est là que l’acide malique se transforme en éthanol, ce qui réduit l’acidité des vins.
Ensuite les vins sont élevés dans des foudres de chênes pendant plusieurs mois , ça c’est pour les meilleurs crus.
Sinon ils peuvent être mis en bouteille et commercialisés dès le troisième jeudi de novembre pour le Beaujolais nouveau.
Je vous rappelle que les vendanges c’est entre Août et octobre, en fonction du climat.

Pour en revenir à BBB…
Au Château de Corcelles, se trouvait les Gamays Chics.
Un château vraiment joli

J’y ai dégusté beaucoup de vins. (Non, je buvais pas tout ! Je crachais. Pas tout mais je crachais…)
Je ne nommerai que les vins dont j’ai eu un coup de coeur.

Bien boire en beaujolais

* Château Corcelles 2016 100% Chardonnay Vin frais, au nez de fleurs blanches. Plutôt fruité, avec une bonne longueur en bouche.

bien boire en beaujolais

Domaine Leyre – Loup Fleurie 2011 : très fruité, plus fruit noir que fruit rouge Réserve Louis Leyre – Loup Morgon 2014 Une petite merveille Vente au domaine

Bien boire en beaujolais, mes coups de coeur

Domaine Maxime Troncy – La Ricotière Gamaret C’est un cousin du Gamay… Très fruit rouge.

 

Au Château de PIZAY, se trouvait les « Beaujol’art » et « Biojolais »

Chateau de Pizay, BBB

Château de Pizay

Un énorme coup de coeur pour :

Bien boire en beaujolais

Coup de coeur : Les Salonnières, bio Très fruité, léger. Une pépite

 

Afin de découvrir ou redécouvrir des vins de qualité, prendre le temps d’échanger avec les vignerons et plonger dans une philosophie fédératrice.
Beaujolais, Beaujolais-villages, crus, bios, natures, hommes, femmes, jeunes, vieux, moustachus… il y en avait pour tous les goûts !
Rendez-vous en 2019
Merci à tous pour votre accueil